Une histoire du Rap + Concert

Catégorisé comme programme, saison 1

Soirée organisée en partenariat avec Musique au comptoir. 

Dès 19h00 : Ouverture des portes et possibilité de diner

20h00 :  Discussion avec Karim Hammou, auteur du livre « Une histoire du rap en France » et les rappeurs Rocé, (originaire du Val-de-Marne), F.O.X. et A.TWO.ONE (originaires de Fontenay-sous-Bois).

21h15 : Concert.

Halle Roublot : 50 Rue des Mocards, 94120 Fontenay-sous-Bois Association Musique au Comptoir – tél. 01 48 75 76 52

 Entrée libre

Karim Hammou

Sociologue chargé de recherches au CNRS, membre du CRESPPA-CSU et associé au Centre Norbert Élias. Auteur du livre « Une histoire du rap en France », Ed. La Découverte-2012. Réédité en 2014. 

Lien vers d’autres articles de Karim Hammou

Il montre comment s’est imposée en France une nouvelle spécialité artistique, fondée sur une forme d’interprétation originale, ni parlée ni chantée : rappée. Trente ans plus tard, ce genre musical est non seulement bien vivant, mais il fait durablement partie des industries musicales, et la scène rap française est même l’une des plus visibles au niveau international.

 

Ressources

Seine-Saint-Denis, points de vue rappés

Un Autre Jour Est Possible: une émission de France Culture dont Karim Hammou était la « tête chercheuse »  du 2 au 6 novembre. Comment a évolué le rap contestataire de la Seine-Saint-Denis ? Karim Hammou fait le point à partir de cinq raps emblématiques choisis par ses soins, qui traitent des différents sujets :  le rapport des jeunes à la police et aux institutions de la République (2 nov.), des inégalités territoriales (3 nov), du chômage et de la paupérisation dans les quartiers populaires (4 nov), de ce qui reste des combats ouvriers (5 nov.) et du rapport à la mémoire immigrée (6 nov.).

Durée : 15 mn en début de chaque émission.

A lire: 

Retour sur la soirée

Il y a plusieurs traditions dans le RAP. Engagé ou non, il continue de refléter notre époque. Karim Hammou, sociologue, est l’auteur d’un livre référence sur le RAP. (« Une histoire du Rap en France » aux éditions La Découverte). Il nous a montré qu’il n’y a pas aujourd’hui moins de « rap conscient » qu’auparavant. Peut-être est-il moins diffusé mais le militantisme dans le rap perdure. Il est présent parmi bien d’autres styles. Ce qui constant, en revanche, ce sont les critiques faites à cette culture. Soit trop violente, soit trop édulcorée, mais toujours dans le viseur. Pour Serge Money, rappeur au disque d’or, devenu avocat dit « Rap et avocat, il y a une vraie continuité. L’envie de prendre la parole, de dire les mots et les maux. Dans les 2 cas, on devient porte-voix, pour mettre en avant la réalité des autres. Il n’y a rien de plus beau que d’être en capacité de prendre la parole pour les autres » La soirée s’est terminée en musique avec 2 rappeurs fontenaysiens, F.O.X et A.TWO.ONE et Rocé rappeur du Val de Marne.