Mme de Néandertal, journal intime

Spectacle préhistorique et contemporain

Vendredi 6 mai 20h

Maison du Citoyen et de la Vie Associative

L’histoire se passe il y a 30 000 ans.

"La Grande" et sa bande vivent en harmonie dans un milieu préhistoriquement hostile. Le cours bien réglé de leur existence est soudain perturbé par l’apparition d’une créature inconnue,Homo Sapiens !

Avec Pascale Vignal

Pièce adaptée par Pascale Leroy, d'après le livre Madame de Néanderthal, Journal Intime, de Pascale Leroy et Marylène Patou-Mathis. Ed. Nil.

Mise en scène : Corinne Lallemand

Scénographie et costumes : Anne-Sophie Grac

Un spectacle de la Cie Java Rebelle.

 

MmedeNéandertal-La Grande

L'entrée est gratuite. Le nombre de places est limité.
Il est fortement conseillé de réserver ! Tél :  01 49 74 76 90

ELLES PARLENT DE LEUR PIÈCE

Pascale Vignal, actrice

Sortir de la survie pour accéder à une vie plus légère et lumineuse. Le spectacle raconte l’évolution de conscience d’une femme Néandertalienne à l’aube du bouleversement de sa civilisation. Entre tradition et modernité, entre ce qui nous fonde et nous protège mais peut aussi nous figer et nous faire disparaître. Et ce qui nous fait évoluer, vers le pire, comme la cruauté ou vers le meilleur, comme l’art.

LIRE PLUS

Pascale Leroy, auteure

La rencontre est au cœur même de la pièce : rencontre des Néandertaliens avec les premiers Sapiens arrivés en Europe et l’inquiétude que cela provoque chez les premiers qui se croyaient seuls au monde. Comment composer face à l’Autre, avec une apparence différente, une culture différente, un mode de vie       différent ? Comment composer avec les sentiments que cela    provoque en soi : effroi et fascination, peur et attirance, désir et dégoût ? Et quelle attitude adopter ?

LIRE PLUS

Corinne Lallemand, metteure en scène

En extirpant des tiroirs du décor les éléments de son musée personnel, la Grande partage une intimité avec la nature : fourrures, coupelles d’ocre, sac en peaux, coquillages, os de bison, petites pierres... La préhistoire, se présente à nous, simple et forte.

Une dernière image me vient alors avant sa disparition, une femme debout, bâton à la main, en contre-jour, qui représente toute l’humanité qui marche et qui continue de marcher. 

LIRE PLUS

Anne-Sophie Grac, scénographe, costumière

Pour les costumes, l’enjeu était d’approcher au plus près la silhouette féminine de l’époque, en passant par la création d’un vêtement en peau, mais aussi d’une coiffure et d’un maquillage spécifique. L’idée d’une « robe préhistorique » nous a permis de conserver l’aspect massif de la néandertalienne tout en lui assurant une allure féminine et une liberté de mouvement.

LIRE PLUS...

Partagez
Tweetez